Lettre adressée aux églises de toutes dénominations, aux pasteurs

et à tous les membres participants à la vie de l’église et au Corps de Christ.


 Comme Josias et son peuple en état de léthargie est l’église d’aujourd’hui, lorsque le livre de la Loi a du être caché lors de la persécution de Manassé et puis oublié. Sa redécouverte alors que Josias entreprend sa réforme apparaît comme une confirmation divine du bien fondé de cette dernière. lorsque les rouleaux furent découverts et que Josias les fit lire, il y eut un grand réveil.

Ce qui veut dire que la Parole de Dieu doit aujourd’hui être REVELEE une révélation dans ce qui est une très grave erreur dans les assemblées et aux dirigeants de celles-ci, un Appel venant de Dieu, car c’est une oeuvre de l’Esprit qui veut avertir ces églises « du monde ».

Ces « églises » mondaines sont le modèle des sept éléments moraux dont Jean donne les jugements de la part de Jésus aux sept anges ( messagers tenus pour responsables ) car, si les églises dans leur ensemble sont responsables de leur état moral, elles sont aussi responsables dans une grande mesure du caractère du ministère qu’elles reçoivent, et le manque de connaissance de la Parole de Dieu.

Apoc.1/12 « Je me retournai pour connaître quelle était la voix qui me parlait. Et, après m’être retourné, je vis sept chandeliers d’or »

1/20 « le mystère des sept étoiles que tu as vues dans ma main droite, et des sept chandeliers d’or. Les sept étoiles sont les anges des sept Églises, et les sept chandeliers sont les sept Églises.

Apoc.2/5 « Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières oeuvres; sinon, je viendrai à toi, et j’ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes. »

Le chandelier est la Parole de Dieu , les deux canaux qui l’alimentent en huile sont l’image du Saint Esprit qui « donne vie à la Parole » de même que si l’Eternel retire à une assemblée ou un homme son chandelier, tout ce qu’il pourra dire de la Parole restera « lettres mortes » car Dieu ne répondra plus, et toutes ses paroles ne lui serviront plus de rien qu’à produire un son »

Cette désobéissance entraînant cette décadence est aujourd’hui le jugement qui concerne les dénominations toutes confondues celles dont le système consiste à diriger une assemblée sous la seule autorité spirituelle du pasteur unique et de son programme…

Le Seigneur lève des hommes qui contribueront à apporter ce message prophétique de l’intèrieur même de toutes les dénominations afin d’appeler à un changement et se conformer à l’écriture en vue d’une restauration au sein même de chaque assemblée et ceci individuellement.

Les ministères d’Anciens dans chaque assemblée entrent dans l’obéissance à Christ. Obéir, c’est les rétablir en laissant au Saint-Esprit le soin de les choisir.

Pour ignorer cette doctrine ineffaçable des Saintes Ecritures, les castes pastorales établies par les hommes représentent l’égarement et conduisent à la désobéissance.

Il est très clair dans les Ecritures que chaque assemblée de croyants doit être conduite par un ensemble de ministères désignés par le Saint-Esprit.

C’est ce dernier qui donne à chacun d’eux les dons spirituels qui caractérisent son appel. Le ministère de pasteur (qui peuvent être plusieurs) se situe parmi eux tous et n’est en aucune manière celui qui les domine.

Le principe premier est que Jésus le Christ est le seul chef de l’Eglise.

Il est la tête du corps de l’Eglise, et tous les membres du corps lui sont soumis directement.

Jésus est le seul nom qui est digne d’être loué et honoré sur la terre comme dans le ciel.

Aucun autre nom humain n’a cette dignité, et si certains hommes ou certaines femmes ont montré par leur vie qu’ils ont approché la sainteté de Dieu, c’est parce que Jésus, lui seul, les en a rendus capables.

Aussi, l’Eglise est appelée se repentir et à mettre de l’ordre volontairement en son sein avant que Dieu ne lui retire son chandelier.

Tant le responsable, celui qui a pris la charge de pasteur, que le plus anonyme membre de ces assemblées seront tenus pour responsables devant le Seigneur de ce qu’ils auront compris de la volonté de Dieu à revenir a l’église scripturaire et former des petits groupes sous la responsabilité du Saint Esprit qui Lui-même établira les ministères.

«Mon peuple est détruit parce qu’il lui manque la connaissance» est le triste constat de Dieu à travers la bouche d’Osée 4/ 6)

l’église reçoit un mauvais enseignement inculqué par des interprétations d’idées reçues non fondées.

Beaucoup de chrétiens sont au sein de ces assemblées comme « le lumignon qui fume » ils souffrent du manque d’amour, d’un défaut de communion fraternelle dans un rapprochement plus privé, de ne pouvoir s’exprimer, partager, prier plus objectivement en groupe intime, participer à la vie de l’église.

Etre vraiment un membre actif du Corps de Christ, mettre en pratique ses talents et ne plus être seulement un spectateur oisif anonyme dans une grande assemblée qui s’est endormie sur l’oreiller de l’indifférence, tout cela à cause de l’orgueil de l’homme qui se fait une gloire de remplir son espace privé et de « compter » son public.

La Parabole des talents démontre que chaque chrétien reçoit, au moins, un talent à faire valoir.

Chacun se voit confier une responsabilité selon sa capacité. Mt 25:14 Il en sera comme d’un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs, et leur remit ses biens. 15 Il donna cinq talents à l’un, deux à l’autre, et un au troisième, à chacun selon sa capacité, et il partit.

La banque n’est-elle pas l’Eglise ou l’Assemblée locale dans laquelle et pour laquelle s’exercent les dons? Mt 25:27 il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers, et, à mon retour, j’aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt. L’intérêt est un mot qui trouve son explication dans, Eph 4:12 pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ, 13 jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ,

La Parole de Dieu démontre clairement qu’il n’est pas seulement donné à un seul d’exercer un ministère dans l’Eglise ou l’Assemblée locale et aux autres de rester passifs ou d’être écartés des ministères requis par le Saint-Esprit.

La Parole précise bien qu’à chacun, il est donné quelque chose pour le profit de tous. 1Co 12:7 Or, à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune.

Le Saint-Esprit déclare donc utile et nécessaire l’ensemble des ministères dans une même Assemblée.

Il n’a jamais été dans les intentions du Seigneur de créer des écoles dîtes « bibliques » en vue d’attribuer des « ministères » des pasteurs. Ces écoles ne sont nullement issues du Saint-Esprit.

C’est le Seigneur qui choisit dans l’Assemblée qui sera Ancien et pour l’établir lui donne les dons spirituels nécessaires pour bien remplir son ministère ou un diaconat.

Aussi dans les temps qui viennent, le Seigneur va abaisser les ministères qui se sont élevés au-dessus du corps et Il va détruire les chefferies.

Dieu veut une église de chrétiens libres de pierres vivantes qui constituent le Corps de Christ, que se soit dans des maisons, des ateliers, des bureaux, de grandes salles s’il le faut, mais dans la liberté du Corps de Christ et dans l’Unité de la foi, sous la direction unique du Saint Esprit.

Chaque membre du corps est appelé à participer à la vie de l’église.

Chacun, en tant que fils du Roi des rois, est l’ambassadeur du Christ. Ces fonctions si honorifiques sont exercées à l’exemple du Maître, c’est à dire en serviteur.

Que ce soit diacre, évêque ou responsable, aucune de ces fonctions n’a un rôle de chef.

Dans l’Eglise, il s’agit d’un rôle de coordination dans un esprit de service.

Si la tête qui est le Christ a montré l’exemple d’un roi sur la croix avec une couronne d’épines, comment pourrait-il en être autrement pour le corps qui est l’Eglise.

Aussi, tous les ministères sont appelés à prendre leur croix et à la porter, en se repentant du péché d’orgueil si les autres membres du corps les ont reconnus pour leur ministère, et pire encore, pour leur grandeur….

La seule grandeur dans le gouvernement du Christ, c’est de donner sa vie pour les autres.

ll est impératif que l’Eglise accepte les principes du Royaume de Dieu et que soit installé au milieu d’elle le véritable fondement de Christ.

Ceci est la clé pour bénéficier de l’autorité du Père dans tout ce qui sera dit et fait par l’Eglise. Et sans cette autorité, l’Eglise ne pourra pas survivre.

Il appartient donc au véritable Chrétien de discerner ce qu’est la conduite de l’Assemblée selon les Ecritures. L’homme qui se fait appeler du titre de « Serviteur de Dieu » devrait rentrer dans le rang et se soumettre à l’Ecriture car être serviteur c’est avant tout obéir à Christ. Ce dernier a donné les Ecritures à son Eglise véritable afin qu’elle sache comment se conduire dans l’attente de son Avènement.

C’est également aux pasteurs que s’adressent ces paroles de Jacques 1:22

« Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements »


                                                                             GP de septembre 2007



                                               Letter addressed to churches of all denominations, pastors

                               and to all members participating in the life of the church and the Body of Christ.


 

As Josiah and his people in a state of lethargy is the church of today, when the book of the Law had to be hidden during the persecution of Manasseh and then forgotten. When the scrolls were discovered and Josiah had them read, there was a great awakening.

This means that the Word of God must today be REVIVED a revelation in what is a very grave error in assemblies and their leaders, a call from God, because it is a work of the Spirit who wants to warn these churches "of the world".

These worldly "churches" are the model of the seven moral elements whose judgments John gives Jesus to the seven angels (messengers held responsible) because, while the churches as a whole are responsible for their moral state, they are also responsible to a great extent for the character of the ministry they receive, and the lack of knowledge of the Word of God.

Rev.1/12 "I turned around to find out which voice was speaking to me. And, after turning around, I saw seven golden candlesticks.

1/20" the mystery of the seven stars you saw in my right hand, and the seven golden candlesticks. The seven stars are the angels of the seven churches, and the seven candlesticks are the seven churches.

Rev. 2/5 "Remember therefore from where you fell, repent, and do your first works; otherwise I will come to you, and remove your candlestick from its place, unless you repent. »

The candlestick is the Word of God, the two channels that supply it with oil are the image of the Holy Spirit who "gives life to the Word" just as if the Lord takes away from an assembly or a man his candlestick, all he can say about the Word will remain "dead letters" because God will no longer answer, and all his words will no longer serve him anything but to produce a sound".

This disobedience leading to this decadence is today the judgment that concerns all denominations combined, those whose system consists in leading an assembly under the sole spiritual authority of the sole pastor and his program...

The Lord raises men who will contribute to bringing this prophetic message from within all denominations in order to call for change and conform to Scripture for restoration within each assembly and individually.

The ministries of elders in each assembly enter into obedience to Christ. To obey is to restore them by leaving it to the Holy Spirit to choose them.

To ignore this indelible doctrine of the Holy Scriptures, the pastoral castes established by men represent error and lead to disobedience.

It is very clear in the Scriptures that each assembly of believers must be led by a set of ministries designated by the Holy Spirit.

It is the latter who gives each of them the spiritual gifts that characterize their call. The ministry of a pastor (who may be many) is among them all and is in no way the one who dominates them.

The first principle is that Jesus Christ is the only head of the Church.

He is the head of the body of the Church, and all the members of the body are directly subordinated to him.

Jesus is the only name that is worthy of praise and honor on earth and in heaven.

No other human name has this dignity, and if some men or women have shown by their lives that they have come close to God's holiness, it is because Jesus alone has enabled them to do so.

Also, the Church is called to repent and voluntarily put order in her womb before God takes away her candlestick.

Both the person in charge, the one who has taken on the task of pastor, and the most anonymous member of these assemblies will be held responsible before the Lord for what they have understood of God's will to return to the scriptural church and form small groups under the responsibility of the Holy Spirit who will Himself establish the ministries.

"My people are destroyed because they lack knowledge" is the sad statement of God through the mouth of Hosea 4/ 6)

the church receives bad teaching inculcated by interpretations of unfounded preconceived ideas.

Many Christians are in these assemblies as "the light that smokes" they suffer from a lack of love, a lack of fraternal communion in a more private connection, not being able to express themselves, to share, to pray more objectively in an intimate group, to participate in the life of the church.

To be truly an active member of the Body of Christ, to practice one's talents and no longer be just an anonymous idle spectator in a great assembly that has fallen asleep on the pillow of indifference, all because of the pride of man who makes a name for himself by filling his private space and "counting" his audience.

The Talent Parable shows that every Christian receives at least one talent to showcase.

Everyone is given a responsibility according to their ability. Mt 25:14 It will be like a man who, going on a journey, called his servants, and gave them his goods. 15 He gave five talents to one, two to the other, and one to the third, to each according to his ability, and went away.

Is not the bank the Church or the local Assembly in which and for which donations are made? Mt 25:27 So you had to give my money to the bankers, and when I came back, I would have taken away what is mine with interest. Interest is a word that is explained in, Eph 4:12 for the perfection of the saints for the work of ministry and the building up of the body of Christ, 13 until we have all come to the unity of faith and the knowledge of the Son of God, to the state of man made, to the measure of Christ's perfect stature,

The Word of God clearly shows that it is not only given to one person to minister in the Church or local assembly and to others to remain passive or to be excluded from the ministries required by the Holy Spirit.

The Word makes it clear that to everyone something is given for the benefit of all. 1Co 12:7 But to each one the manifestation of the Spirit is given for the common good.

The Holy Spirit therefore declares all ministries in one Assembly useful and necessary.

It has never been the Lord's intention to create so-called "Bible" schools to assign "ministries" of pastors. These schools are not in any way derived from the Holy Spirit.

It is the Lord who chooses from the Assembly who will be Elder and to establish it gives him the spiritual gifts necessary to fulfill his ministry or a deaconate.

Also in the coming times, the Lord will lower the ministries that have risen above the body and He will destroy the chiefdoms.

God wants a church of Christians free of living stones that constitute the Body of Christ, whether in houses, workshops, offices, large rooms if necessary, but in the freedom of the Body of Christ and in the Unity of faith, under the unique guidance of the Holy Spirit.

Each member of the body is called to participate in the life of the church.

Each one, as the son of the King of kings, is the ambassador of Christ. These so honourable functions are carried out following the example of the Master, that is, as a servant.

Whether deacon, bishop or leader, none of these functions has a leadership role.

In the Church, it is a coordinating role in a spirit of service.

If the head that is Christ has shown the example of a king on the cross with a crown of thorns, how could it be otherwise for the body that is the Church.

Also, all ministries are called to take up their cross and bear it, repenting of the sin of pride if the other members of the body have recognized them for their ministry, and even worse, for their greatness...

The only greatness in Christ's government is to give one's life for others.

It is imperative that the Church accept the principles of the Kingdom of God and that the true foundation of Christ be installed in its midst.

This is the key to benefiting from the Father's authority in all that is said and done by the Church. And without this authority, the Church will not be able to survive.

It is therefore up to the true Christian to discern what the conduct of the Assembly is according to the Scriptures. The man who calls himself "Servant of God" should enter into the ranks and submit to Scripture because being a servant is above all obeying Christ. The latter gave the Scriptures to his true Church so that she would know how to behave in anticipation of his coming.

It is also to the pastors that these words of James 1:22 are addressed

"Put the word into practice, and do not limit yourself to listening to it, deceiving yourself with false reasoning"


                                                                             GP of September 2007



Site translated into English (at the bottom of each page)

Accueil Témoignages Apocalypse Les ministères Etudes Prophétie 2007 Chants gratuits Bibles  Page Liens