Accueil Témoignages Apocalypse Les ministères Etudes Prophétie 2007 Chants gratuits Bibles  Page Liens




 


      Bible de Genève 1669 (début du gouvernement   personnel de Louis XIV en 1661)

       La Bible de Genève est la version de la Bible   utilisée par les premiers réformés, en particulier Jean   Calvin et Théodore de Bèze. Elle est issue   directement de la traduction de Pierre Robert Olivétan.
      À l'inverse des traductions actuelles qui utilisent les   manuscrits dits "Minoritaires", cette version est basée   sur le "Texte Reçu" en hébreu et grec d'Érasme et est   complétée par les notes et de commentaires réalisés   en français par les pasteurs genevois ainsi que ceux   de la Bible Flamande éditée en 1637 et rassemblés par Samuel Des Hayes et son fils Henry. Par la suite, les notes du traducteur italien Diodati seront ajoutées.
     La plus ancienne version de cette Bible dont nous disposons date de 1669. Elle est alors éditée à Amsterdam par les frères Elzévier et validée par les pasteurs de Genève. Elle est ensuite traduite en italien puis en anglais, avant que David Martin n'en publie de nouvelles versions en 1707 et en 1744.


 



     Bible de 1710 qui a connu Louis XIV mort en 1715 et l'Edit de Nantes: 

    
   Dictionnaire " Edit rendu par Henri IV le 13 avril 1598 pour donner un   statut légal à l'Eglise réformée de France...

       Louis XIV restignit progressivement les droits accordés, usant à partir   de 1681de la violence (dragonnades) pour contraindre les protestants à   passer au catholicisme.
       Le 18 octobre 1685, sous le pression de Mme de Maintenon et persuadé   que le protestantisme n'était plus vivable en France, il signa l'édit de   Fontainebleau, révocation de l'édit de Nantes.
       200 000 à 300 000 sujets émigrèrent en Hollande et en Suisse... Dans   les Cévennes les protestants se révoltèrent en 1704 (Camisards)"
     
 Cette Bible d'une dimension de 14 sur 8 cms et d'une épaisseur de 4,5 cms comporte un Psautier. Une mention laisse supposer quelle appartenait à un pasteur.     
      Cette bible de 1710 serait une Bible de Genève, publiée par la fameuse Compagnie des Pasteurs et Professeurs de Genève avant leur glissement vers le courant libéral. Elle serait une reproduction de la Bible d'étude de David Martin paru en 1707. Elle est très rare à trouver.


 





  Bibles de David Martin 1744 et   1820
     
Le pasteur David Martin 
 (1639-1721) fut obligé de quitter la   France après la révocation de l'édit   de Nantes.
      Le synode  des Eglises de   vallonnie lui demande de mettre au   point une  Bible francophone.
     Martin serre le texte hébreu et   grec au plus près. Une Bible
 complète paraît en 1707 à   Amsterdam. L'approbation officielle   a conféré à cette Bible un succès durable. 
     En plein XIX° siècle, Victor Hugo avouera préfèrer la  version de David Martin à toute autre.


 



      

B


ible de Martin LUTHER 1749

     (10 novembre 1483, Eisleben - 18 février 1546, Eisleben)   est un moine allemand qui s’est opposé au   catholicisme   romain et a été l’initiateur du protestantisme (luthéranisme).   Il a traduit la Bible en allemand, « la langue du peuple ». En   1517, on été publiées ces " 95 thèses " avec notamment   des articles contre le trafic des indulgences. Le pape Leon X   ( un médicis) lui demande de se rétracter, ce que Luther   refuse, s'ensuit, en 1520, l'autodafé de ces écrits puis en   1521 son excommunication.



 





     Bible Ostervald 1890

        Jean-Frédéric Osterwald (ou Ostervald)   (1663- 1747) qui dirigea l'Église de Neuchâtel au   début du XVIIIe siècle. Il est surtout connu par la   bible qu'il fit publier en 1744, mais dont il n'était   pas pour autant le traducteur, du fait qu'il s'est   appuyé sur la traduction de Genève et de la   révision de David Martin pour réaliser la sienne.
  La Bible d'Ostervald a été une référence et   largement utilisée pendant 150 ans, jusqu'à la fin   du 19ème. Un aspect important de la popularité   de la bible d'Ostervald furent les commentaires et réflexions qui accompagnent tous les chapitres de sa traduction.


 





      Bible Segond - Oltramare 1908 et 1896

     Louis Segond, né le 3 octobre 1810 à   Plainpalais (Genève) de parents francais et mort le   18 juin 1885 (?) à Genève, est un théologien suisse   qui, à la demande de la Compagnie des Pasteurs   de Genève, a traduit la Bible en français à partir des   textes originaux hébreux et grecs.
     La traduction de l'Ancien Testament a été publiée   par étape et s'est échelonnée sur une dizaine   d'années, le recueil complet est paru en 1873 (avec   la date de 1874) aux Éditions Cherbuliez.      Concernant le Nouveau Testament l'année 1878 se caractérise par la publication de l' Évangile de Matthieu, suivi, l'année suivante, par celui de Jean.
C'est en 1880 que le Nouveau Testament complet (traduit par Louis Segond) voit le jour, également aux Éditions Cherbuliez.
      Louis Segond ne voulait pas que de son vivant on touche à sa traduction, mais il avait fait savoir qu'après son décès, les éditeurs pourraient faire ce qu'ils voudraient. C'est donc à sa mort en 1909 qu'une révision de son travail a été envisagée,
ce qui a abouti à la version de 1910.

     Hugues Oltramare: Bible protestante, avec la traduction de l'Ancien Testament de Louis Segond, et celle du Nouveau Testament par Hugues Oltramare. La Bible est précédée d'une préface: Simples indications pour la lecture de la Bible
     C’est la Compagnie des pasteurs de Genève qui prend l’initiative de lancer une nouvelle traduction de la Bible, d’après les textes originaux. Elle confie à Hugues Oltramare (né en 1813) le soin de traduire le Nouveau Testament et elle confiera plus tard à Louis Segond la traduction de l’Ancien Testament Oltramare n’utilise plus le texte reçu comme texte source mais celui résultant des travaux de son contemporain Tischendorf, découvreur du manuscrit Sinaïticus (daté de la fin du IVe siècle). Sa traduction manifeste une grande liberté de style, ce qui la rend agréable à lire, mais elle pèche quelquefois par un esthétisme qui lui fait perdre la rugosité de l’original... 





     Plus de 500 millions de Bibles ou parties de la   Bible sont diffusées chaque année dans le   monde. Beaucoup ignorent que la Bible est   disponible dans une langue facile à lire.
     En fait, la Bible apprend à chacun que l'homme   a été créé par Dieu mais que le péché originel l'a   séparé de Lui.
     Elle dit aussi que l'homme n'est pas le fruit   d'une certaine évolution puisqu'il a été créé   à l'image de Dieu.    
     Elle dit également comment parvenir à une nouvelle relation avec Dieu par la personne de Jésus-Christ venu sur cette terre accomplir son œuvre de Rédemption et de Réconciliation. D’où pour chacun la nécessité de se tourner vers Lui par une sincère repentance et par une vraie conversion en reconnaissant et en acceptant le salut qui est offert gratuitement par le sacrifice de Jésus à la croix du calvaire.


     La Bible est la Parole de Dieu donnée aux hommes afin de leur connaître sa grâce et son pardon par lesquels la vie étenelle est offerte gracieusement à quiconque reçoit Jésus comme son Sauveur.
     Ainsi, après la mort, une résurrection aura lieu pour qui le nom se trouve écrit dans le livre de vie en vue de vivre l’éternité avec Christ, là où il n’y aura plus ni pleurs, ni douleurs, ni guerres et tout ce qui représente le mal.
     Pour quiconque aura cru et reçu les paroles de Jésus-Christ s'ouvrira la porte du Royaume des Cieux. Il en sera comme Jésus a dit:
       " Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. 2 Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place. 3 Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi ".
Evangile de Jean 14:1-3   
     Ainsi, le croyant sera pour toujours en la présence du Sauveur ressuscité.
     Quiconque désire parvenir au salut devrait commencer par la lecture des Evangiles qui sont au nombre de 4. Ils instruisent sur le pourquoi de la venue de Jésus sur cette terre, de son ministère, de sa mort et de sa résurrection en faveur de quiconque croit en lui. Ils font connaitre ses paroles divines sans lesquelles il n'y pas de salut. Le livre des Actes et les Epîtres enseignent ce qu’est devenir un véritable chrétien tel que Dieu le veut en dehors de toute vaine religiosité.
     La Bible qui est composée de 66 livres est en deux parties : L’Ancien Testament qui fut écrit avant la naissance du Christ et le Nouveau Testament qui est la nouvelle alliance de Dieu avec les hommes. La totalité du message de la Bible se renferme en ce verset de l’Evangile de Jean 3:16 : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle ».
     Impressionnant est le nombre des langues et dialectes dans lesquels la Bible et extraits sont traduits. A la fin de 1983, la Bible était traduite en 283 langues différentes, le Nouveau testament en 572 et des portions en 930, soit un total de 1785 traductions.
     Deux siècles avant Jésus-Christ, les Juifs d’Alexandrie, en Egypte, avaient déjà traduit l’Ancien Testament de l’hébreu en grec. Il s’agit de la fameuse version « des Septante ». Cette traduction, avec ensuite le Nouveau Testament, fut la Bible des premiers chrétiens. A la fin du 4° siècle et début du 5° parut la Vulgate (de : vulgus = foule c’est à dire connue de tous). Par la suite certains hommes, tel Pierre Valdo, des « Pauvres de Lyon » au 12° siècle, eurent le souci de mettre l’Evangile à la portée de leurs contemporains en traduisant des parties de L’Ancien Testament et du Nouveau testament, en langues régionales. C’est en 1478 que la première Bible entièrement en français parut grâce aux travaux de Barthélémy Buyer.
     La Bible ne peut être diffusée dans un but de prosélytisme en vue de rallier des adeptes à une religion ou une secte quelconque. Elle ne peut faire non plus faire l’objet d’interprétations particulières et elle ne peut être associée à aucune cérémonie religieuse sans que ces usages en déforment le rudiment. Y associer une doctrine propre c’est forcément en changer le sens et dévier de la divine
Vérité.
     La Bible est un livre extraordinaire que chacun devrait lire. On ne naît pas chrétien ; on le devient.
     La Bible, dans son déroulement place chacun devant sa propre responsabilité. Du début à la fin, elle révèle l’amour de Dieu envers l’homme le conviant à voir en Jésus-Christ le seul Sauveur du monde. 


 

 

Ancien Testament 39 livres canoniques écrits avant Jésus-Christ

Testament signifiant Alliance de Dieu avec les hommes  

1 [La Genèse] part 1 ch 1 à 28 (1533 versets)

1 [La Genèse]part 2ch 29 à 50  

2 [L’exode] part 1 ch 1 à 12 (1213 versets)  

2 [L’exode] part 2ch 13 à 40  

3 [Le Lévitique](859 versets)  

4 [Les Nombres]part 1 ch 1 à 17 (1288 versets)  

4 [Les Nombres]part 2ch 18 à 36  

5 [Le Deutéronome] (959 versets)  

6 [Le Livre de Josué] (658 versets)  

7 [Le Livre des Juges](618 versets)  

8 [Le Livre de Ruth](85 versets)  

9 [Le Livre I de Samuel] (811 versets)  

10 [Le Livre II de Samuel](695 versets)  

11 [Le Livre I des Rois](817 versets)

12 [Le Livre II des Rois] (719 versets)

13 [Le Livre I des Chroniques](942 versets)

14 [Le Livre II des Chroniques](822 versets)  

15 [Le Livre d’Esdras] (280 versets)

16 [Le Livre de Néhémie](406 versets)

17 [Esther] (167 versets)  

18 [Job] (1070 versets)  

19 [Les Psaumes] part 1 ch 1 à 77 (2527 versets)  

19 [Les Psaumes] part 2 ch 78 à 108  

19 [Les Psaumes] part 3 ch 109 à 150  

20 [Les Proverbes] (915 versets)  

21 [L’Ecclésiaste] (222 versets)  

22 [Le Cantique des Cantiques] (117 versets)  

23 [Isaïe]part 1 ch 1 à 35 (1291 versets)

23 [Isaïe]part 2 ch 36 à 66

24 [Jérémie]part 1 ch 1 à 24 (1364 versets)

24 [Jérémie] part 2ch 25 à 52  

25 [Les Lamentations] (154 versets)  

26 [Ezéchiel]part 1 ch 1 à 26 (1273 versets)

26 [Ezéchiel]part 2 ch 27 à 48  

27 [Daniel] (357 versets)  

28 [Osée] (197 versets)  

29 [Joël] (73 versets)

30 [Amos] (146 versets)  

31 [Abdias] (21 versets)  

32 [Jonas] (48 versets)  

33 [Michée] (105 versets)  

34 [Nahum] (47 versets)  

35 [Habaquq] (56 versets)  

36 [Sophonie] (53 versets)  

37 [Aggée] (38 versets)  

38 [Zacharie] (211 versets)  

39 [Malachie] (55 versets)  

Nouveau Testament 27 livres canoniques écrits après Jésus-Christ  

1 [L’Evangile selon Matthieu] (1071 versets)  

2 [L’Evangile selon Marc](680 versets)

3 [L’Evangile selon Luc] (1151 versets)  

4 [L’Evangile selon Jean] (879 versets)  

5 [Les Actes des Apôtres] (1006 versets)  

6 [Epître aux Romains] (433 versets)  

7 [Première Epître aux Corinthiens](437 versets)

8 [Deuxième Epître aux Corinthiens] (256 versets)  

9 [Epître aux Galates] (149 versets)

10 [Epître aux Ephésiens] (155 versets)

11 [Epître aux Philippiens] (104 versets)  

12 [Epître aux Colossiens] (95 versets)  

13 [Première Epître aux Thessaloniciens] (89 versets)  

14 [Deuxième Epître aux Thessaloniciens](47 versets)  

15 [Première Epître à Timothée] (113 versets)  

16 [Deuxième Epître à Timothée](83 versets)  

17 [Epître à Tite]](46 versets)  

18 [Epître à Philémon] (25 versets)  

19 [Epître aux Hébreux] (303 versets)  

20 [Epître de Jacques](108 versets)  

21 [Première Epître de Pierre](105 versets)  

22 [Deuxième Epître de Pierre](61 versets)

23 [Première Epître de Jean] (105 versets)

24 [Deuxième Epître de Jean] (13 versets)

25 [Troisième Epître de Jean](15 versets)

26 [Epître de Jude](25 versets)  

27 [L’Apocalypse] (404 versets)  

 

 

Le Psaume 117 est le plus court alors que le Psaume 119 est le plus long.

En position intermédiaire le Psaume 117 est aussi le centre de la Bible.

Ce psaume 117 est précédé de 594 chapitres et suivi de... 594 chapitres

L'addition de ces chapitres d'encadrement

                    donne 594 + 594 = 1188

 

(Psaume 118/8)